HardyVoix sans pesanteur, beauté intemporelle, silhouette élancée, Françoise Hardy est surtout une auteur-compositeur-interprète exigeante, appréciée dans le mode entier, qui a inspiré plusieurs générations depuis son premier succès, Tous les garçons et les filles, en 1962.
Pour la première fois, elle livre les clefs de sa vie. Elle raconte son enfance en vase clos qui ne la préparait en rien à une célébrité totalement inattendue, évoque ses amours avec Jean-Marie Périer, puis avec Jacques Dutronc, son mari, et naturellement parle de leur fils, Thomas.
Françoise Hardy revient aussi sur ses chansons, ses collaborations et ses rencontres. Au gré des années, on crois Dali, Stockhausen, Ionesco, Bob Dylan, Mick Jagger, Elvis Presley, Pauline Réage, Hélène Grimaud ou Michel Houellebecq, ainsi que tous ceux qui ont le plus compté pour elle : Mireille et Emmanuel Berl, Patrick Modiano, Michel Berger, Serge Gainsbourg, Gabriel Yared, Etienne Daho...
Ecrit avec sincérité, lucidité et tendresse, son récit permet de revivre des épisodes connus, d'en découvrir d'autres, et surtout de rire, de rêver et de s'interroger avec elle sur ce qui fait le sens de nos existences, joies et souffrances mêlées. Mieux qu'un livre de souvenirs, une grande traversée des apparences, où l'on découvre , depuis l'enfance à nos jours, l'itinéraire intérieur, artistique et amoureux d'une artiste profondément singulière.


Dans ce livre, Françoise Hardy nous ouvre son coeur, nous fait part de ses blessures mais aussi de ses joies au travers d'une très belle écriture qui rend ce récit très agréable à lire. Transparait également au fil de ce récit toute la simplicité, la sensibilité et l'intelligence d'une femme qui a dû subir l'indifférence de l'homme avec qui elle a partagé sa vie, sans jamais montrer d'hostilité ou de rancoeur à son encontre.
C'est un livre qui m'a émue et qui a renforcé ma sympathie pour cette artiste, qui a su rester avant tout une femme simple et naturelle. Je ne peux qu'en recommander la lecture.