Les corrections

La famille Lambert est une famille comme les autres : derrière son apparente bonhomie se cachent des désirs parfois inavouables....De déchirures en réconciliations, Enid, Alfred et leurs trois enfants tentent de donner un sens à leurs contradictions. Et si on ne naissait que pour corriger les erreurs de ses parents ? Un roman-fleuve à l'humour féroce, dont la puissance balaye tout sur son passage.

Je ne me livrerai pas à une explication de texte pour ce bouquin qui m'a happée comme Freedom, je préfère cette fois vous en écrire un extrait :

"Elle devait lui dire, tant qu'elle en avait encore le temps, à quel point il avait eu tort et à quel point elle avait eu raison. Comme il avait eu tort de ne pas l'aimer plus, comme il avait eu tort de ne pas la chérir et faire l'amour avec elle à chaque occasion, comme il avait eu tort de passer tant de temps au travail et si peu avec les enfants, comme il avait eu tort d'être si négatif, comme il avait eu tort d'être si lugubre, comme il avait eu tort de fuir la vie, comme il avait eu tort de dire non, sans cesse, au lieu de dire oui : elle devait lui dire tout cela jour après jour. Même s'il ne l'écoutait pas, elle devait lui dire...".

Aimerez vous, ou bien avez vous aimé ce bouquin ? Parlons en !